L'orthographe fluctuante des prénoms : exemple avec "Hedwige"

Lettre W

Suite du Challenge AZ avec la lettre W, que j'ai illustrée par le prénom Hedwige. 

Apolline Hedwige Morin est née en 1855 à Bures-en-Bray. Elle est la fille aînée de Jean-Baptiste Désiré Morin, maréchal-ferrant, et d'Elyse Joséphine Carpentier.

Apolline Hedwige Morin
Acte de naissance d'Hedwige Morin le 11 septembre 1855.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Son deuxième prénom, Hedwige, est son prénom d'usage. Il fait probablement référence à une sainte du calendrier. 
Sainte Hedwige fut l'épouse du duc de Silésie et de Pologne au XIIIe siècle ; elle contribua à faire l'unité de la Pologne et à encourager la fondation de plusieurs monastères. Elle est fêtée les 15 et 17 octobre.

Vie de Sainte Hedwige
Dictionnaire historique ou Histoire abrégée des hommes qui se sont fait un nom par le génie, les talens, les vertus, les erreurs, depuis le commencement du monde jusqu'à nos jours, t. 4, par l'abbé F. X. de Feller, 1818-1820. 
Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica).

Sainte Hedwige par Jacques Callot
Sainte Hedwige représentée en 1636 par Jacques Callot dans Les images des saints.
Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica).

L'orthographe du prénom Hedwige va beaucoup varier sur les actes où la jeune femme est mentionnée. Il y a d'abord la variante avec et sans H, mais aussi la façon de former la lettre W. 

W : une lettre qui entre tardivement dans l'alphabet français 

A l'époque, W est considérée comme une lettre permettant d'orthographier des mots ou prénoms d'origine étrangère, anglaise ou allemande. Le Complément du dictionnaire de l'Académie française précise qu'elle "appartient à l'alphabet des peuples du Nord". Elle ne sera pas comptabilisée dans les lettres de l'alphabet français avant la seconde moitié du XXe siècle. 

Dans les actes, on trouve le doublement de la lettre v pour w, ou un unique v qui correspond à sa prononciation phonétique.

Alphabet V
Exemple d'un abécédaire pour enfants du XIXe siècle :
la lettre W n'est pas présentée sur une page à part entière, mais associée à V.
L'Alphabet du petit Charles1877. Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica).

Voici les signatures d'Hedwige Morin lors de son mariage en 1874 à Saint-Saire : 

Edwige
Acte de mariage, 04/11/1874.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Edwige
Contrat de mariage. 
Archives départementales de Seine-Maritime.

Variations autour d'Hedwige sur les actes


Voici les différentes orthographes utilisées par les officiers d'état civil et les personnes chargées du recensement.

La version double v :
Edwige
Recensement de 1861 à Lucy.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Edwige
Acte de naissance de son fils en 1882.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Edwige
Acte de naissance de sa fille en 1894.
Archives départementales de Seine-Maritime.


Recensement de 1901 à Mesnières-en-Bray.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Edwige
Décès de son époux en 1907.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Hedwige
Mariage de sa fille en 1907.
Archives départementales de Seine-Maritime.


La version v :
Hedwige
Recensement de 1876 à Graval.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Hedwige
Recensement de 1906 à Mesnières-en-Bray.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Recensement de 1936 à Neufchâtel-en-Bray.
Archives départementales de Seine-Maritime.


La version w :
Hedwige
Acte de naissance de son fils en 1879.
Archives départementales de Seine-Maritime.

Hedwige
Recensement de 1881 à Saint-Martin-l'Hortier.
Archives départementales de Seine-Maritime.

C'est cette dernière orthographe qui sera retenue pour sa plaque tombale :

Appoline Edwige Morin
Cimetière de Mesnières-en-Bray

Sources pour la lettre W :
  • Complément du dictionnaire de l'Académie française, 1842 (disponible sur Gallica).
  • Journal grammatical, littéraire et philosophique de la langue française et des langues en général,1836 (disponible sur Gallica).

Commentaires

  1. J'adore l'alphabet du petit Charles dont je ne connaissais pas la moindre lettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne sais pas si les élèves de l'époque essayaient de reproduire les postures du petit Charles !

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gâteau des poilus {recette de la Guerre 14-18}

Sur le pavé de l'église : histoire d'un enfant trouvé au XVIIIe siècle

Simplice Horus : un abandon à Rouen au XIXe siècle