Articles

Les videurs de tinettes de Dieppe

Image
« Tinette », un mot qui semble tiré d'une comptine ou d'un surnom d'enfant... S'il s'agit bien d'un diminutif, l'usage de l'objet qu'il désigne est bien moins charmant ! La tine - mot qui existe déjà au Moyen-Âge - est une sorte de tonneau qui sert au transport ; et la « tinette » désigne donc un petit tonneau. En bois ou en métal, la tinette est en matière d'hygiène un récipient qui sert de fosse d'aisance mobile (latrine) - une sorte de pot de chambre. 
C'est l'occasion de se replonger dans l'histoire de l'hygiène et de l'assainissement urbain.

Les coffretiers et les malles peintes normandes

Image
Retour sur l'exposition "Malles peintes normandes", première exposition temporaire consacrée à ces objets d'art populaire typiques de l'artisanat rouennais, qui a eu lieu d'octobre 2019 à mars 2020 au Musée des Traditions et Arts Normands du Château de Martainville. Et c'est l'occasion de parcourir quelques archives sur une famille de coffretiers installés à Rouen.

Marguerite Thérèse Picard, élève des hospices civils de Paris

Image
Le 19 février 1813, Marguerite Thérèse Picard arrive en Picardie… Âgée de deux mois, la fillette abandonnée à Paris vient d'effectuer un long voyage de 160 kilomètres pour être confiée à une nourrice de campagne.

Louis Frédéric Pelcot : un poilu mort pour la France

Image
Histoire d'un poilu normand, mort pour la France à quarante-et-un ans pendant la Première Guerre Mondiale. J'ai été très contente de trouver une mention dans le journal local sur les circonstances de sa mort.


C'est le 26 mars 1915, dans le journal local de la Vigie de Dieppe, qu'est publiée cette information, témoignage émouvant sur les derniers instants de ce soldat.

Georges Bellet : un Zouave mort à la Bataille de Verdun

Image
Histoire d'un zouave Mort pour la France lors de la Première Guerre Mondiale. Sa petite taille lui permet d'échapper dans un premier temps à la  Première Guerre Mondiale, mais, avec les premières pertes, les conditions d'exemption sont allégées. En 1915, il devient un zouave, en intégrant le 4e Régiment des Zouaves. Il meurt au combat l'année suivante sur le front meusien, deux jours avant la fin de la Bataille de Verdun.

Pierre Paul : une naissance illégitime au XVIIIe siècle

Image
En 1787, une blanchisseuse, tombée enceinte pendant son veuvage, doit se présenter au bailliage de Gaillefontaine ; son enfant ne portera jamais son nom de famille.