Joséphine : un prénom "impérial" {Challenge AZ}

Majuscule Joséphine


Pour la lettre J, j'ai choisi le prénom "Joséphine", qui permet d'évoquer la mode des prénoms "impériaux".

L'herbager Pierre Guéroult épouse Catherine Savalle à Esclavelles, le 13 Fructidor de l'an VI (30/08/1798), en pleine période révolutionnaire. Le Directoire est alors en place depuis le 4 brumaire an IV. Leur fille aînée, Marie Clarisse, voit le jour le 1er Germinal an VIII. Elle est suivie par Pierre, en l'an IX, qui prend traditionnellement le prénom de son père. Le troisième enfant du couple est prénommé Marie Céleste (en l'an XI). 

Le couple impérial Napoléon et Joséphine

Napoléon Bonaparte est depuis 1793 général des armées de la Première République française. Il monte rapidement dans la hiérarchie militaire et devient général en chef de l’armée de l'Intérieur le 26 octobre 1795, lors de la mise en place du Directoire. Il s'engage dans la Campagne d'Italie puis dans la Campagne d'Egypte.

Napoléon Bonaparte épouse Marie-Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, veuve d'Alexandre de Beauharnais, le 19 ventôse de l'an IV (9 mars 1796) à Paris. Marie-Josèphe Rose, qui se faisait appeler "Rose", devient alors "Joséphine", comme le souhaite son mari, pour marquer une rupture avec sa vie antérieure. 

Signature de Joséphine de Beauharnais
Signature de Joséphine sur une lettre de 1809 à Napoléon, dans laquelle elle accepte la dissolution de son mariage. 
Archives Nationales.

Napoléon arrive au pouvoir par le coup d'Etat du 18 Brumaire an VIII (9 novembre 1799). Il est nommé Premier consul jusqu'à l'instauration du Premier Empire le 28 floréal an XII (18 mai 1804).

Le 10 frimaire de l'an XIII (1er décembre 1804), Napoléon et Joséphine se marient religieusement à la veille de leur sacre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le mariage reste stérile. Napoléon décide de se séparer de sa femme pour s’assurer une descendance dynastique. Le divorce par consentement mutuel est prononcé le 15 décembre 1809.

Napoléon et Joséphine gravure
Le couple impérial après le sacre

Napoléon et Joséphine Guéroult

Les enfants suivants de la famille Guéroult-Savalle vont prendre les prénoms du couple impérial :
  • Hypolite (Hippolyte) Napoléon est né en l'an XIII, deux mois après le sacre de Napoléon et de Joséphine.
  • Sa sœur Adèle Joséphine arrive le 14 février 1807. 
Adèle Joséphine Guéroult
Etat Civil d'Esclavelles. Archives départementales de Seine-Maritime.


Suivent deux autres fils, dont les prénoms s'inspirent des empereurs antiques : Auguste Alexandre en 1810 et Germain Maximin en 1813. A cette période, Pierre Guéroult est percepteur des contributions, préposé au recouvrement des impôts à Maucomble.

Parcours d'Adèle Joséphine

Adèle Joséphine Guéroult épouse le cultivateur François Victor Dubuc en 1831. Le couple a une fille unique, Joséphine Alexandre (dite Alexandrine). Ils habitent au hameau du moulin à huile de Clais. François Victor Dubuc décède en 1857. Adèle Joséphine décède en 1889, à l'âge de quatre-vingt-et-un an, dans sa maison de la rue de la Poissonnerie à Neufchâtel-en-Bray.


Retrouvez la généalogie d'Adèle Joséphine Guéroult sur Geneanet.

Sources :

De nombreux articles universitaires ont été publiés sur le sujet des prénoms révolutionnaires, comme :
  • Philippe Daumas, "Les prénoms et l'image des filles : recherches sur les prénoms féminins en Île-de-France autour de la période révolutionnaire ( 1775-1825)", Annales historiques de la Révolution française, année 2000, n°322, pp. 111-132 (disponible sur Persée).
  • Raphaël Bange, "Les prénoms de l’an II et les autres : typologie des attributions de prénoms dans la France en révolution", Annales historiques de la Révolution française, p. 61-86.

Commentaires

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sur le pavé de l'église : histoire d'un enfant trouvé au XVIIIe siècle

Simplice Horus : un abandon à Rouen au XIXe siècle