Il se prénommait... Stéryl : recherches sur un prénom étrange du XIXe siècle

Cérès affligée de voir la terre stérile
Estampe du XVIIIe siècle
Bibliothèque Nationale de France (Gallica)
Pourquoi y a-t-il une mode de prénoms singuliers au XIXe siècle ? Parmi eux, "Stéryl" ou "Stérile" n'a aucune chance de revenir parmi les prénoms actuels. Il fut donné à un garçon né aux Grandes Ventes en 1826.

Un garçon prénommé Stéryl

Le 3 février 1826 naît Nicolas Stéryl Sarget aux Grandes Ventes, dans le Pays de Bray en Normandie. C'est le second fils de Jacques Salzet et de Marie Félicité Tassel. Sa naissance est déclarée à l’État Civil par la sage-femme de la ville, Dorothée Romagnole. Le père est absent, sans doute à cause de son activité de colportage ; il est en effet originaire de Virargues, dans le Cantal, et s'est installé aux Grandes Ventes depuis son mariage en 1824 (histoire à lire dans un article précédent).

Acte de naissance de Nicolas Stéryl Sarget aux Grandes Ventes
Acte de naissance de Nicolas Stéryl Sarget aux Grandes Ventes
Archives départementales de Seine Maritime, 4E 05390

On pourrait penser à une erreur de frappe de l'officier de l'Etat Civil qui aurait pu confondre "Stéryl" avec Cyrille, prénom que donna Nicolas Stéryl à deux de ses fils : "Cyrille Emile" et "Louis Cyrille".

Cependant, c'est avec "Stéril" ou "Serile" qu'il signe lui-même :

Signature de Nicolas Steryl Sarget en 1850
Signature de Nicolas Steryl Sarget en 1850
Archives départementales de Seine Maritime, 3E 00234
Signature de Nicolas Steryl Sarget en 1854
Signature de Nicolas Steryl Sarget en 1854
Archives départementales de Seine Maritime, 3E 00234

Voici un extrait de son acte de décès :

Décès de Nicolas Stéryl Sarjeis à Saint-Vaast-d'Equiqueville
Archives départementales de Seine Maritime, 3E 00234


Un prénom porté au XIXe siècle

Au départ, je croyais que "Steryl" était le seul à porter ce prénom, à part des habitants d'Haïti (où 106 personnes auraient porté ce prénom selon le site Forebears) et quelques habitants des Etats-Unis (selon les généalogies mises en ligne sur Geneanet).

Mais l'orthographe la plus courante est "Stérile", et une quarantaine d'individus prénommés "Stérile" et nés en France sont mentionnés sur la base Geneanet. Ce sont aussi bien des hommes que des femmes, et ils ont vécu dans différents territoires (Seine-Maritime, Calvados, Eure-et-Loire, Haute-Savoie, Marne...).

La naissance la plus ancienne remonte à 1791, avec "Pélagie Sterille Blond" qui voit le jour le 9 juin 1791 à Angerville-Bailleul, dans le Pays de Caux. Elle transmet le prénom à sa petite fille "Stérile Eugénie Hortense", née en 1867 à Bréauté. Il n'y a plus de "Stérile" né après 1880.

Un Stérile célèbre

Jean-Esteril Charlet-Straton
Jean-Esteril Charlet-Straton
Wikipedia
Un de ces "Stérile" est même célèbre. L'alpiniste guide de haute montagne connu sous le nom de Jean-Esteril Charlet-Straton s'appelle d'après son acte de naissance et de mariage "Jean Stérile Charlet".

Né en 1840 à Argentière (Chamonix), il est célèbre pour avoir réalisé, avec Prosper Payot et Frédéric Folliguet, la première ascension du Petit Dru dans les Alpes françaises le 29 août 1879. Il a épousé Isabella Straton, une riche anglaise passionnée d'alpinisme, avec qui il a réalisé la première ascension hivernale du Mont-Blanc.

Son prénom "Stérile" est devenu "Estéril", peut-être pour faire oublier ce sens étrange, même si "esteril" veut dire "stérile" en espagnol.

Extrait de l'acte de naissance de Jean Stéril Charlet 1840
Extrait de l'acte de naissance de Jean Stéril Charlet
Archives départementales de Haute-Savoie, 4E4159 1861-1919
Signature de Jean Stéril Charlet en 1881
Signature de Jean Stéril Charlet en 1881
Archives départementales de Haute-Savoie, 4E427 1815-1841

Quelle est donc l'origine du prénom Stéryl / Stérile ?

La recherche par mot-clé sur Google n'ayant rien donné, voici quelques pistes qui ont été explorées :

  • La piste du saint catholique : Saint Stéryl existe-il ?… 

Aucun personnage religieux de ce nom n'a été retrouvé dans les dictionnaires hagiographiques numérisés sur Gallica, comme Les Petits Bollandistes.

  • La piste du prénom révolutionnaire : 

Le prénom "stérile" apparaît sans doute dans un contexte de forte créativité lors de la période révolutionnaire, liée au fait que les prénoms ne se limitent plus aux Saints de l'Eglise. Cependant, les nombreux articles écrits sur le sujet n'ont pas identifié "stérile" comme un prénom révolutionnaire (article sur les prénoms révolutionnaires donnés à Paris).

  • La piste de la mythologie et de l'origine grecque :

Aucun personnage de la mythologie grecque ne peut être identifié.

  • La piste de la topographie : 

Il existe un hameau « Le Stéryl » dans le Morbihan, selon la base Geoportail.



Finalement ma recherche est restée... stérile.

Et à chaque fois que je lance une recherche sur le sujet, tout renvoie à la définition de l'adjectif "stérile" :
Extrait du Petit Dictionnaire de l'Académie Française : stérile
Extrait du Petit Dictionnaire de l'Académie Française de 1821
Bibliothèque Nationale de France (Gallica)

D'ailleurs, "Stérile" n'a pas porté préjudice à la fertilité de Nicolas Stéryl Sarget. Il s'est marié en 1850 avec Marie-Adélaïde Léonie Büe et le couple a eu trois fils : Cyrille Emile, Louis Cyrille et Jules Alphonse. Vous pouvez retrouver sa généalogie sur Geneanet.

J'espère qu'il en a été de même pour la fertilité des terres qu'il cultivait, puisqu'il était journalier, puis cultivateur à Saint-Vaast-d'Equiqueville.

Les premiers sillons Zuber Musée d'Orsay
Les premiers sillons ; Haute Alsace, dit aussi le laboureur, tableau de Henri Zuber daté de 1883
Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Commentaires

  1. Merci pour cet article.
    La sage-femme fait la déclaration à l'état civil. Ce prénom peut-il dire quelque chose du pronostic de la fertilité de la mère après cette mise au monde ? Y a-t-il eu d'autres naissances après lui ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sur le pavé de l'église : histoire d'un enfant trouvé au XVIIIe siècle

Simplice Horus : un abandon à Rouen au XIXe siècle