Tel prénom, tel caractère avec le prénom Yvonne

Lettrine Y Yvonne

Je poursuis le Challenge AZ avec le prénom Yvonne, ce qui permet d'aborder un thème à la mode au XXe siècle : le caractère déterminé par les prénoms.

Yvonne Amélina Augustine est née en 1905 à Gaillefontaine, en Seine-Maritime. Ses deuxième et troisième prénoms sont hérités de ses parents, Auguste Lécuyer et Amélina Bettembot ; son premier prénom a été choisi parmi les prénoms à la mode.

A l'époque, les cartes postales sont échangées par millions, et on en trouve à l'effigie des prénoms en vogue :

Carte postale ancienne prénom Yvonne

Voici le verso de la carte :

Carte postale ancienne prénom Yvonne

Sur cette carte postale apparaît une nouvelle tendance, qui est d'associer des traits physiques ou de caractère à un prénom.

Tel prénom tel caractère

En 1908, le professeur de graphologie Albert de Rochetal publie l'ouvrage Le caractère par le prénom, où il théorise cette nouvelle "science" qu'il nomme l'onomatologie (du grec onoma - nom, et logos - science). Le principe est de considérer qu'un prénom prédestine celui à qui il est donné à avoir des vertus, des qualités, des défauts et des traits physiques caractéristiques, que l'on peut résumer par l'axiome "tel prénom tel caractère". Selon lui, "cette science n'a pas de précédent ; elle est nouvelle entièrement par sa théorie, car jamais personne n'a dit ou soupçonné que le prénom donné à un enfant lui donnait un caractère bon ou mauvais". 
Dans les premières pages de l'ouvrage, l'auteur est assez ambitieux : "en publiant la science des noms, j'ai voulu que les forces morales, incommensurables, qui viennent de la croyance des peuples en certaines choses, profitent au bien, au bonheur, au progrès de l'humanité". S'il s'inscrit dans une démarche scientifique et explique avec raison que le choix du prénom n'est pas anodin, il se perd rapidement dans des explications étranges où des forces mystérieuses et puissantes sont à l'origine du "pouvoir attaché aux prénoms". Certaines de ses affirmations font sourire : le fait que la déchéance de l'aristocratie en France s'explique par la disparition de la coutume de transmettre les noms de baptême des parents ou enfants, ou que certaines personnes sont incompatibles pour un mariage à cause de leur prénom - "Une Juliette doit épouser un Pierre ou un René", ou "plus les noms sont variés dans une race, plus cette race est altérée"... Il se justifie auprès des éventuelles détracteurs, affirmant que ses conclusions sont le fruit de " vingt années d'études et d'observation" sur le vif. Heureusement, il concède des nuances sur la valeur des informations : "La signification absolue du nom peut être altérée plus ou moins par des influences accidentelles ou locales, telles que l'atavisme, la famille, la région, les mœurs locales, la maladie, et dont il faut tenir compte avant de porter un jugement définitif."
 
Sur la page de titre sont rappelées les deux règles de l'onomatologie :

caractère des prénoms

En parcourant les pages, on retrouve les prénoms classiques, et ceux qui sont à la mode à l'époque, comme Yvonne ; certains prénoms sont qualifiés de "douteux".

Voici la page consacrée aux Yvonne, qui sont caractérisées par leur superficialité :

prénom Yvonne

L'âme des prénoms

Autre ouvrage sur le même sujet, Les prénoms féminins édité en 1914, affirme que "les prénoms ont une âme". Selon l'auteur, resté anonyme, "cette âme, nous en avons sondé les replis, patiemment, minutieusement, et nous vous offrons aujourd'hui le fruit de nos travaux avec la certitude que chacun de ces portraits psychologiques vous aidera à mieux connaître votre prochain et à mieux vous connaître vous-même." Si les jugements sont moins sévères sur les prénoms que l'ouvrage de Rochetal et les caractéristiques physiques absentes, on y peut y trouver des talismans (couleurs, pierres, plantes) et des devises associées à chaque prénom.

Yvonne est décrite comme active mais oisive, futile, capricieuse...

Prénom Yvonne


Ces interprétations sont ensuite diffusées dans les journaux féminins, sur des cartes postales et affichettes, et dans les livres des prénoms. On les trouve encore sur certains sites Internet consacrés aux choix des prénoms.

Journal illustré hebdomadaire Midinette du 2 août 1935. Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica). On a le sentiment que la journaliste croit peu en la véracité du caractère déterminé par le prénom, avec ce terme d'"occultistes" utilisé pour désigner les auteurs des ouvrages sur le sujet.

Difficile de croire à ces interprétations mais il est amusant de retrouver les traits de caractère parfois négatifs, qui sont associés à notre prénom ou à ceux de nos connaissances… 


Sources :
  • Albert de Rochetal, Le caractère par le prénom : suivi de la liste des prénoms usuels avec l'explication des qualités et défauts que chacun d'eux impose à celui qui le porte, 1908. Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica). 
  • Les prénoms féminins, 1914. Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica). Le guide a été mis en ligne par la France Pittoresque
  • Illustration de la lettrine : Jeanne Rolly et Yvonne de Bray (une Yvonne célèbre du début du XXe siècle citée dans l'ouvrage de 1914) dans "L'ex" de Léon Gandillot, dessin de Yves Marevéry,  1909. Bibliothèque Nationale de France (disponible sur Gallica).
Retrouvez l'article présentant mon Challenge AZ 2020 sur les prénoms féminins.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gâteau des poilus {recette de la Guerre 14-18}

Sur le pavé de l'église : histoire d'un enfant trouvé au XVIIIe siècle

Simplice Horus : un abandon à Rouen au XIXe siècle