Delcampe pour des recherches généalogiques

Delcampe


A l'occasion des vingt ans de Delcampe, je vous propose quelques suggestions pour utiliser cette plateforme de vente en ligne pour vos recherches généalogiques. C'est l'occasion de répondre au thème de la dernière semaine du mois Geneatech "Special RootsTech – Parlez nous de l’outil – application, matériel, logiciel – dont vous ne pourriez plus vous passer pour votre généalogie".

Delcampe

Delcampe vient de fêter ses vingt ans. Créé par l'informaticien belge Sébastien Delcampe, ce site Internet est spécialisé dans la vente d'objets de collection d'occasion, avec 150 000 à 200 000 nouvelles pièces proposées quotidiennement. Il fait partie, avec Ebay, des plateformes d'e-commerce qui ont révolutionné la manière de chiner, en permettant d'accéder à de nombreux objets en tapant quelques mots dans une barre de recherche. Les vendeurs sont des particuliers, des professionnels ou des maisons de vente.

Voici les principales collections proposées sur Delcampe :

Delcampe collections
Source : Delcampe.


Quels objets peut-on trouver en lien avec la généalogie ?


  • Des images anciennes, dont les cartes postales (CPA) du début du XXème siècle

Elles permettent d'illustrer les lieux de vie des ancêtres, notamment vers 1900-1920 (l'âge d'or des cartes postales) :

    • des cartes postales pour évoquer, par exemple, l'église ou la mairie où s'est déroulé un événement relaté dans les actes d'état civil ou les registres paroissiaux :

CPA église de Formerie
Intérieur de l'église Notre-Dame de Formerie, dans l'Oise (qui a été détruite par un incendie en 1933). Coll. personnelle.

    • des cartes postales permettant de localiser précisément une photographie ancienne - j'ai déjà évoqué l'exemple de l'épicerie de mon arrière-grand-mère, que j'ai pu situer précisément dans une rue en m'aidant des cartes postales et des recensements (voir l'article).
    • des cartes postales avec des personnages, contemporains voire même des ascendants quand ils ont vécu dans les années 1900-1910... : école avec enfants, prêtre, rue animée avec commerces...

CPA Formerie
Rue Dornat à Formerie. Coll. personnelle.

    • des cartes postales, chromos, gravures, dessins, publicités, etc. pour illustrer les métiers des ancêtres, les costumes régionaux... (voir mon article sur les chromos) :


Bretonne en costume quimpérois sur une chromo de chicorée. Coll. personnelle.


  • Des photographies anciennes :

Beaucoup de photographies vendues restent anonymes, mais quelques unes comportent des indications d'identité ou représentent des groupes de personnes : soldats d'un régiment, employés d'une entreprises, écoliers...

En préparant cet article de blog, j'ai interrogé Delcampe sur quelques personnes de ma généalogie, et, miracle ! j'ai fini par trouver une photographie de mon arrière-grand-mère. Son nom de femme mariée "Morin", ainsi que celui de son premier mari et de son fils, étaient inscrits au verso de la photographie et ont été indiqué dans le titre par le vendeur. Je n'étais pas tout à fait sûre de l'identification, mais j'ai trouvé parmi les objets proposés par le même vendeur une carte d'anniversaire adressée à un petit fils de mon arrière-grand-mère. Ce dernier est décédé il y a quelques années sans enfant et héritier direct et on peut supposer que ses effets personnels ont été récupérés par des brocanteurs. J'ai fait aussi le lien avec une photographie d'homme provenant de mon arrière-grand-mère, et jusque là restée inconnue, et j'ai pu ainsi mettre un visage sur le premier mari de mon arrière-grand-mère.


  • D'autres vieux papiers :
    • les cartes éditées en souvenir d'un défunt ;

Etiquette du coffretier rouennais Debas. Coll. personnelle.

    • des papiers liés à la circulation des personnes : par exemple, un laissez-passer ayant appartenu à un architecte et érudit local dont le parcours m'intéresse :

Sauf-conduit délivré à l'architecte Georges Ruel en 1915. Coll. personnelle.

    • des publicités anciennes : j'ai pu ainsi trouver des objets publicitaires en lien avec la photographie de l'épicerie de mon arrière-grand-mère (article Une épicerie à Neufchâtel-en-Bray) :


Buvard publicitaire. Coll. personnelle.

  • Des livres anciens : 

Monographies d'un village, livres historiques, almanachs, annuaires...


Rechercher sur Delcampe


  • Recherche simple : Il suffit d'entrer le ou les mots clés dans la barre de recherche et de sélectionner une catégorie sur le menu déroulant de gauche pour plus de précision. On peut utiliser les guillemets pour rechercher sur une expression exacte.


Delcampe recherche
Source : Delcampe.


  • Recherche avancée : Par défaut, la recherche se fait sur les mots du titre, mais il est intéressant d'étendre la recherche à la description de l'objet en vente, ou de rechercher sur une expression exacte. En cliquant sur la petite icône de droite, ou sur "Recherche avancée", on accède à un menu qui permet de préciser la recherche.


Delcampe recherche
Source : Delcampe.


  • Recherche par catégories : On peut utiliser la recherche par catégories et sous-catégories. Pour les cartes postales, le classement par localisation permet d'aller du continent à la ville. Cela peut être utile notamment en cas d'homonymie dans les noms de communes ; il suffit de saisir le nom de la commune dans la barre de recherche une fois le département sélectionné.


Surveiller une recherche

C'est une fonctionnalité que j'aime utiliser sur Delcampe. 

  • Il faut d'abord créer son compte.

  • Enregistrer un favori : après avoir lancé une recherche, cliquez sur "★ Ajouter à mes favoris", ce qui permet d'enregistrer la recherche et de pouvoir ainsi la retrouver facilement.
Ajoutez aux favoris
Source : Delcampe.

  • Recevoir des alertes par email : On peut activer immédiatement une alerte email pour recevoir une notification en cas de nouvelles mises en vente sur une recherche. Cela permet de compléter sa collection sans revenir interroger Delcampe, et de surveiller un sujet très précis. Attention : le nombre d'alertes email est limité à 10 pour un compte gratuit ; pour davantage, il faut souscrire un abonnement annuel Club+.

Favoris Delcampe
Source : Delcampe.
  • Accéder à ses favoris : On peut retrouver ses favoris par plusieurs moyens : en cliquant sur le menu déroulant "Acheter" ou l'étoile  de la barre supérieure. On peut ensuite consulter ses recherches enregistrées. Pour modifier les termes de recherche et programmer les alertes email, il faut ouvrir la rubrique "Gérer mes favoris".

Delcampe comme banque d'image ?


C'est une utilisation détournée de Delcampe : on peut s'en servir comme d'une banque d'images
Cela permet de consulter des images d'objets en vente intéressantes pour illustrer ses recherches généalogiques, avec certaines limites : des images quelques fois de mauvaise qualité, non libres de droit (contrairement à des bases comme les cartes postales de Geneanet) et comportant parfois des marques ou filigranes apposés par les vendeurs pour empêcher toute réutilisation. 

>> Quelques éléments sur l'utilisation des images trouvées sur Internet sur le blog du modérateur.

En fonction de l'intérêt de l'objet et de son prix, on peut aussi opter pour l'achat.


Acheter sur Delcampe


La finalité de Delcampe est bien sûr l'achat, avec des prix parfois peu élevés - par exemple 1 euro + les frais pour la photographie représentant mon arrière-grand-mère.
On peut donc se constituer une collection sur un thème, acquérir des archives et illustrations liées directement à ses ancêtres.

Deux types d'achats sont possibles : l'achat direct à un prix donné, et l'enchère sur un prix de départ (on indique alors un montant maximal, les enchères se feront automatiquement si un autre acquéreur enchérit).

Voici quelques conseils liés à mon utilisation de Delcampe pour acquérir des objets :
  • vérifier les modes de paiements proposés par le vendeur, qui peut ne pas utiliser de paiement en ligne comme Paypal ou Delcampe Pay ;
  • vérifier le montant des frais ajoutés par le vendeur : les frais de port et les frais de gestion  s'ajoutent au prix affiché ; à noter que la plateforme Delcampe ne facture pas de frais pour les acheteurs ;
  • comparer les prix entre objets similaires, et, si le prix vous paraît élevé et que l'objet n'est pas unique - une carte postale par exemple, mettre la recherche en favori avec une alerte email pour être averti en cas de mise en vente à un prix moins élevé ;
  • vérifier les avis sur le vendeur : cliquer sur le nom du vendeur puis "Voir la boutique" ; 
  • ne pas hésiter à contacter le vendeur avant d'enchérir pour avoir des précisions sur l'objet ou les frais, en passant par l'onglet "Question" sur la page de l'objet en vente ;
  • regrouper des achats auprès d'un même vendeur pour réduire les frais d'envoi : cliquer sur le nom du vendeur puis "Voir la boutique" pour consulter tous les objets qu'il met en vente ;
  • cliquer sur "Ajouter aux objets suivis" sur la page d'un objet pour garder en mémoire une vente en cours et être averti par email avant qu'elle ne s'achève (et pouvoir enchérir ou se décider au dernier moment).
>> Page "Acheter sur Delcampe" avec quelques explications

Communauté Delcampe

Autre service proposés par le site : une communauté autour de la collection, avec un blog, un agenda des manifestations et un forum, où l'on peut poser des questions pour en savoir plus sur les objets anciens et de collection.




Je suis curieuse de savoir si vous avez déjà utilisé ce type de sites dans le cadre de votre généalogie et ce que vous y avez trouvé...

Un exemple : une enquête menée par Pierre-Valéry Archassal sur un menu brodé trouvé sur Delcampe (à découvrir sur YouTube pour l'événement RootsTech 2021).

Commentaires

  1. Je l'utilise régulièrement. J'y ai trouvé, en cherchant des CPA sur la commune de naissance de ma grand-mère, des cartes adressées de la part de mon arrière-grand-mère à sa grand-tante et des cartes de vœux de ma grand-mère à sa marraine. Je pense avoir trouvé la provenance de ces CPA et j'en trouve encore de temps en temps !

    RépondreSupprimer
  2. Site parfois consulté mais assez perdue. Votre article m'a redonné l'envie d'aller approfondir mes recherches sur le site. J'ai aussi lu l'article sur l'epicerie de votre agm, très interessant. Merci pour ce tutoriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, on a l'impression parfois de chercher une aiguille dans une botte de foin sur Delcampe, mais on peut avoir de bonnes surprises ; pour mon cas, j'ai pu retrouver une photographie familiale car la maison d'un cousin éloigné a dû être vidée par des brocanteurs. Ca peut être aussi une source intéressante pour faire des recherches sur des ancêtres qui ont tenu un commerce.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Gâteau des poilus {recette de la Guerre 14-18}

Sur le pavé de l'église : histoire d'un enfant trouvé au XVIIIe siècle

Simplice Horus : un abandon à Rouen au XIXe siècle